Congrès HLM 2021 : le Gouvernement rappelle son soutien au secteur de la construction de logements

Les annonces faites au 81e Congrès HLM par le Premier ministre laissent espérer des retombées pour les entreprises de bâtiment.

Lors de son discours du 28 septembre, devant les représentants des organismes HLM, le Premier ministre s’est de nouveau montré profondément préoccupé par les difficultés rencontrées par le secteur de la construction, pointant notamment la baisse des constructions de logements et « l'augmentation dramatique des prix dans certains territoires ».

Le Gouvernement avait annoncé, le 2 février dernier, son objectif de parvenir à la réalisation de 250 000 logements sociaux dans les deux ans. Un protocole avait alors été signé en mars avec l’Union sociale pour l’habitat (USH). Sept mois plus tard, à l’occasion du 81e Congrès HLM, Jean Castex a réitéré ses promesses et annoncé que « nous devrions avoir agréé déjà 100 000 logements à la fin de la présente année ».

S'appuyant sur les premières recommandations de la commission Rebsamen, dont les travaux visent à lever les freins à la production de logements, le Premier ministre a continué dans cette même dynamique et annoncé deux mesures en faveur de la relance de la construction de logements : l'exonération de la taxe foncière sur la propriété bâtie (TFPB) pour les logements sociaux ainsi que la distribution de 175 millions d'euros issus du plan de relance en faveur des « maires bâtisseurs » en zones tendues.

Les organisations professionnelles du secteur du bâtiment ont accueilli positivement les annonces du Gouvernement. Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) a par exemple salué des « premières avancées notables découlant des travaux de la commission Rebsamen ». Selon lui, « elles marquent un début de retour en grâce du logement dans le discours politique et viennent renforcer l’effort collectif en faveur du parc social, mais aussi le redéploiement du parc privé par capillarité ». La suite des recommandations de la commission Rebsamen reste toutefois attendue par les professionnels.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?